• 93ème Assemblée USG

Le père Guerrero nommé par le Pape Préfet du Secrétariat pour l’Économie

Le père Juan Antonio Guerrero Alves, jésuite espagnol âgé de 60 ans, succède au cardinal George Pell. Il est actuellement Conseiller général mais aussi Délégué du Père Général de la Compagnie de Jésus pour les Maisons et Œuvres interprovinciales de Rome.

«En tant que jésuite, c’est une joie de recevoir une mission directement du Pape. C’est un moyen privilégié de réaliser ma vocation», a déclaré le père Guerrero. «L’obéissance professée m’a toujours conduit sur des chemins inattendus, et là où je n’aurais jamais osé m’aventurer et je suis reconnaissant. L’obéissance est pour moi un lieu privilégié de rencontre avec le Seigneur».

En tant que Délégué du Père Général pour les Maisons et Œuvres interprovinciales de Rome, le père Guerrero est Supérieur majeur de 360 jésuites, répartis dans 69 provinces jésuites du monde entier, dont 150 sont en formation et les 210 autres exercent leur mission dans les institutions suivantes: l’Université pontificale grégorienne, l’Institut biblique pontifical, l’Institut pontifical oriental, l’Observatoire du Vatican, la Civiltà Cattolica, le Centre Aletti, le Collège Russicum, le Collège Bellarmino, le Collège del Gesù, le Dicastère pour la communication (Radio Vatican) et d’autres dicastères du Saint-Siège. Le père Guerrero a travaillé au projet d’intégration des trois institutions académiques de Rome (Grégorienne, Biblique et Orientale) confiées par le Saint-Siège aux jésuites.

Il a également effectué d’autres missions en terme de gouvernance. Il a été Provincial de la Province jésuite de Castille, avec plus de 600 jésuites et un nombre important d’œuvres. Il a dû répartir de faibles ressources avec un sens évangélique et contribuer au processus d’intégration et de réorganisation des provinces jésuites espagnoles en tant que délégué pour les Maisons et Œuvres interprovinciales de Rome.

«“Surprise”, c’est la parole que j’ai employé lorsque j’ai été appelé du Mozambique à Rome pour être Délégué du Père Général. Pour ce nouveau service, je devrais chercher un autre mot, car ce n’était en aucun cas dans mon champ de possibilités. C’est quelque chose de totalement inattendu. Au départ, cela m’a effrayé et j’étais abasourdi. Mais je l’accueille avec humilité, avec confiance dans le Seigneur et dans l’équipe qui travaille déjà au sein du Secrétariat pour l’économie. En ce qui me concerne, je m’engagerai dans cette mission en donnant le meilleur de moi-même».

Le père Guerrero est né à Mérida, en Espagne (1959). Il a étudié chez les Salésiens et les Jésuites. À l’université, il vivait dans un collège clarétain. Il entra dans la Compagnie de Jésus à l’âge de 20 ans. Il a étudié en Espagne, au Brésil, en France et aux États-Unis. Il est diplômé en économie (1986), en philosophie (1993) et en théologie (1994). Entre 1994 et 2003, il fut professeur de philosophie sociale et politique à l’Université pontificale de Comillas, où il préparait un doctorat en philosophie politique, qu’il a interrompu lorsqu’il a été nommé maître des novices en Espagne. Il a servi dans cette mission pendant cinq ans puis, en 2008, il a été nommé Provincial de la Province de Castille en Espagne. Après six ans, en 2014, il a été envoyé au Mozambique, où il a travaillé en tant qu’économe et coordinateur de projet. Il guidait, par ailleurs, des exercices spirituels, enseignait la philosophie et participait à la construction d’une école qu’il dirigea par la suite.

Avant d’achever sa troisième année de service au Mozambique, en 2017, il a été appelé à Rome pour la mission qu’il exerce actuellement: Conseiller général et Délégué du Père Général de la Compagnie de Jésus pour les Maisons et Œuvres interprovinciales de Rome.

Le père Guerrero parle italien, anglais, français, portugais et espagnol.  Il prendra ses fonctions en janvier 2020.

«Il me semble que tout change dans ma vie, mais en réalité presque rien ne change. En fin de compte, nous faisons toujours la même chose: “une seule chose”, essayez d’être avec le Seigneur, en remerciant infiniment pour le bien reçu et en mettant tout ce que nous sommes et avons à Son service et à celui de Son Église. Je suis une personne qui vient de l’extérieur de la curie romaine et qui entre dans un nouveau monde. Il me faudra un peu de temps pour m’adapter et apprendre, pour connaître et me familiariser avec les personnes, avec les procédures, et au niveau des relations avec les autres dicastères. Et je le ferai avec un total dévouement envers la tâche qui m’a été confiée.»

Le père Arturo Sosa, supérieur général de la Compagnie de Jésus, a exprimé la joie de la Compagnie de Jésus et sa disponibilité au service du Saint-Père et du Saint-Siège. «Lorsque la demande du Saint-Père est arrivée, je l’ai accueillie avec ouverture et disponibilité. » Le Père Sosa a demandé au Saint-Père que cette nomination ne soit pas associée à l’épiscopat, afin que le Père Guerrero puisse retourner, une fois son service achevé, à sa vie normale de jésuite.

«Je remercie le Saint-Père de m’avoir donné la possibilité de mener à bien cette mission en tant que jésuite, afin que je puisse continuer à l’être même au terme de ce service», a déclaré le père Juan Antonio Guerrero.

«Cela m’aide beaucoup, pour faire face à cette tâche, de me savoir Corps du Christ aux côtés d’autres personnes, de membres, qui se consacrent au soutien spirituel et religieux des personnes et des communautés, ou sont présents dans les failles et les plaies de cette humanité en essayant de construire des ponts et d’apporter la guérison, afin de collaborer plus explicitement et de façon visible avec la Mission du Christ, à laquelle nous collaborons tous».

«Je souhaite connaître et commencer à travailler avec l’équipe du Secrétariat pour l’Économie du Saint-Siège, me familiariser avec les critères établis par le Conseil pour l’Économie et collaborer à la réalisation des souhaits du Saint-Père pour ce dicastère. J’espère contribuer à la transparence économique du Saint-Siège et utiliser efficacement les biens et les ressources qui sont au service de l’importante mission évangélisatrice de l’Église».

Source : vaticannews.va

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image