• Mai 2019

Le Pape encourage les Ursulines dans leur charisme

Réunies à Rome à l’occasion de leur chapître général, ces religieuses, dont la congrégation a été fondée à Brescia au XVIe siècle sont particulièrement présentes dans le secteur de l’éducation.

Le Pape François a reçu jeudi matin 90 religieuses ursulines de l’Union romaine dans la salle Clémentine du Palais apostolique, qui organisent ces jours-ci à Rome leur chapître général, sur le thème: «communauté globale, vers une vie nouvelle». Le Pape a développé sa réflexion sur les deux termes de « communauté » et de « globale ».

«La juxtaposition de ces deux mots : communautaire et global, conduit immédiatement au questionnement, car elle semble contradictoire» a t-il expliqué. Mais, au contraire, «nous sommes tous plus unis face aux grands défis auxquels nous sommes confrontés. Aujourd’hui, plus personne ne peut dire : « Cela ne me concerne pas ». Mais les défis contemporains sont nombreux, et «ne sont pas des problèmes des autres» a t-il poursuivi: protection des droits de l’homme, conquête de la liberté de pensée et de religion, l’évangélisation du lointain et du proche – à commencer par soi-même -, justice sociale,  protection de l’environnement et recherche commune du développement durable, avènement d’une économie humaniste et d’une politique véritablement au service des hommes.

Imiter le Christ dans la charité

Face à ces réalités multiples, comment est-il possible d’aller vers une nouvelle vie, a demandé le Saint-Père. À la suite de Sainte Angèle Merici, fondatrice des Ursulines, cela est possible «en ouvrant les portes au Christ et en l’imitant dans la charité, c’est-à-dire en devenant le prochain de chaque homme et de chaque femme, de chaque langue, de chaque peuple et de chaque nation, dans un grand respect de la diversité de l’autre, culturel et religieux.» 

Ces religieuses sont ainsi invitées à «apporter un souffle de vie nouvelle aux extrémités de la terre» a poursuivi le Pape, «afin que le message de foi, d’espérance et de charité que vous apportez attire les hommes au Christ». François a ainsi fait part de ses vœux que les sœurs ursulines fasse un choix missionnaire courageux qui corresponde toujours à «une Église en sortie» et qui soit basé sur des «témoignages cohérents».

Une proposition éducative renouvelée

Dans ce sens, le Pape a encouragé les religieuses ursulines à toujours poursuivre avec enthousiame leur engagement dans l’éducation, «surtout à une époque où les jeunes sont submergés par une énorme quantité d’informations et désorientés par la vitesse à laquelle elles sont transmises» a t-il précisé. À l’image de leur fondatrice, ces religieuses doivent ainsi toujours «être missionnaires» pour continuer à «croître dans la vie spirituelle»

Source : vaticannews.va

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image