Lettre Annuelle du Superieur General aux Confreres de la Société Saint-Paul: La Pauvrete, chemin de liberté, fraternité et service

Très chers Frères,

La pauvreté est le thème sur lequel je propose de réfléchir cette année. En plus d’être un de trois vœux qui caractérisent la vie consacrée, elle est aussi une des « quatre roues » du « chariot paulinien ». Cela signifie que pour le Paulinien, la pauvreté est un des fondements de sa vie, avec la piété, l’étude et l’apostolat.Dans la Lettre annuelle sur l’apostolat, nous avions fait référence au Paulinien comme “un homme de communication”, c’est-à-dire, une personne appelée non seulement à évangéliser avec tous les langages de la communication analogique et digitale, mais aussi à être lui-même un homme qui cherche à vivre une vraie communication (communion !) avec Dieu, avec les autres et avec lui-même, de manière à donner sa contribution dans la construction d’une “culture de la rencontre”. Cette personne, de qui dépend en grande mesure le développement de l’apostolat, est aussi le sujet appelé à vivre la pauvreté et à l’assumer dans le contexte de sa mission, c’est-à-dire au milieu de la richesse de possibilités qu’offre aujourd’hui la culture de la communication, comme le prévient notre Fondateur : « L’institut doit être pauvre et riche en même temps. Pauvre, par notre observance individuelle de la pauvreté, riche par les moyens d’apostolat »

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image