Afrique/Guinee-Bissau – Religieux et religieuses en congrès pour prévenir les abus sexuels sur les mineurs au sein de l’Eglise

Le 21 mai a eu lieu à Bissau une rencontre de formation destinée aux religieux et religieuses des Diocèses de Bissau et Bafatá, organisé par la Conférence pour la Vie consacrée et les Sociétés de Vie apostolique de Guinée Bissau (COVICGB) et dédiée au thème « Abus sexuels sur les mineurs au sein de l’Eglise ».30
Au séminaire, qui a vu l’intervention du Père Francelino Antonio Nhaga, licencié en Droit canonique et droit civil, Professeur de Droit canonique au Grand Séminaire de Bissau, ont participé une centaine de religieux et religieuses.
Le canoniste a présenté dans le détail les normes contre les abus sexuels sur les mineurs, à la lumière de la loi en vigueur en Guinée Bissau et du Droit canonique.
« En cas de confirmation du délit, l’Eglise prévoit deux sanctions à l’encontre du clergé qui abuse sexuellement du mineur, au point qu’il peut être suspendu du ministère sacerdotal et réduit à l’état laïc » a souligné le Père Francelino Nhaga.
L’une des participantes à la rencontre, Sœur Silvia Mendonza, Vice-secrétaire de la COVICGB, a souligné l’importance pour les consacrés d’avoir conscience des promesses faites à Dieu.
« Dieu nous a appelé à un service dans l’Eglise. Il nous a appelés à consacrer toute notre vie et notre corps à Jésus parce que si nous nous consacrons à Dieu, nous ne ressentirons pas la nécessité de penser à d’autres choses parce que nous rencontrons tout en Lui, dans la prière et dans le cadre de nos rencontres » a conclu la religieuse.
La rencontre des religieux a eu lieu un mois après une rencontre dédiée au même thème ayant réuni les prêtres diocésains. Ces rencontres font également suite à la réunion de février tenue au Vatican dans le cadre de laquelle le Saint-Père, rencontrant les Présidents des Conférences épiscopales du monde entier, avait demandé aux Evêques d’adopter les mesures nécessaires pour éviter les abus sur les mineurs au sein de l’Eglise.
En Guinée Bissau, aucune plainte ne semble avoir été déposée concernant des cas d’abus sexuels sur mineurs de la part de membres de l’Eglise catholique. Est cependant en phase avancée d’élaboration le document de la Conférence épiscopale locale concernant les orientations pastorales sur les abus sexuels sur mineurs, conformément aux lignes directrices de l’Eglise universelle et aux lois en vigueur dans le pays.

Source : fides.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image