Un forum multilatéral de l’UNESCO pour la promotion des médias dans les pays en développement

Le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) est le seul forum multilatéral du système des Nations unies ayant pour objectif de mobiliser la communauté internationale pour débattre et assurer le progrès des médias dans les pays en développement.

Non seulement ce Programme apporte une assistance aux projets relatifs aux médias, mais il vise également à établir les conditions favorables à l’essor de médias libres et pluralistes dans les pays en développement.

Les efforts du PIDC ont eu un impact important dans un grand nombre de domaines, notamment la promotion de l’indépendance et du pluralisme des médias, le développement des médias communautaires et des organisations de radio et de télévision, la modernisation des agences de presse nationales et régionales, et la formation des professionnels des médias. Depuis plus de 30 ans, le PIDC a distribué quelque 100 millions de dollars pour plus de 1500 projets dans plus de 140 pays en développement et pays en transition.

Pour des raisons politiques et éthiques, la coopération multilatérale constitue le moyen le plus approprié pour favoriser le développement des médias. L’assistance internationale fournie par le PIDC n’interfère en aucune façon avec le fonctionnement autonome et l’indépendance des organismes d’information.

Plus que jamais, le PIDC s’efforce d’appuyer les projets médiatiques qui permettent aux populations de bénéficier d’un accès équitable à la connaissance et de pouvoir s’exprimer à travers des médias libres et pluralistes.

L’année dernière, le Bureau du PIDC s’est réuni à Accra, au Ghana. Les projets approuvés couvraient 35 pays et comprenaient six entreprises régionales. L’Afrique a reçu le soutien le plus élevé, avec 13 projets approuvés, suivie par l’Asie et le Pacifique (10 projets), l’Amérique latine et les Caraïbes (sept projets), et le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (cinq projets).

Les propositions de projet retenues couvraient des domaines tels que le renforcement de la résilience des journalistes caribéens à l’ère du changement climatique, l’amélioration du journalisme d’investigation pour assurer un accès public à l’information au Bhoutan et la lutte contre la désinformation (ou « fausses nouvelles ») au Kenya.

La 63ème réunion du Bureau du PIDC se tiendra au siège de l’UNESCO à Paris, France, du 19 au 20 juin 2019. Pour plus d’informations et pour accéder au formulaire d’inscription, cliquez ici.

Source : signis.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image