• USG

Verbiest Update Information sur les activités de l’Institut Verbiest KULeuven Nr 46 – janvier – 2019

Les fidèles Catholiques en Chine, Taiwan et Hong Kong attendent des directives de leurs pasteurs au sujet de l’accord avec le Saint Siège.
Après que le Saint Siège ait signé son accord avec Beijing en Septembre dernier, le Pape François a dit dans sa lettre aux fidèles catholiques qu’il comprend leur désillusion. Depuis Septembre dernier les fidèles Chinois attendent des directives de la part de leurs pasteurs. Mais à notre surprise certains pasteurs ont exprimé eux-mêmes de façon assez dure leur désillusion personnelle et leur déception. Certains parlaient même de trahison de l’Église en Chine par le Saint Siège. Un pasteur qui critique la décision du Pape dans un tel langage pourrait sérieusement troubler la conscience des fidèles. Au lieu d’être un ministre de l’unité il pourrait causer de la division. J’ai entendu des échos de cela quand récemment j’étais en Chine, à Taiwan et à Hong Kong. Des fidèles intéressés en souffrent et se sentent déroutés par les déclarations de leurs pasteurs. Les média publient avec empressement ce genre de titres qui causent encore plus de confusion et d’incertitude.

Ces jours-ci, tous les fidèles catholiques chinois cherchent instamment clarification et lumières. Les Evêques chinois comprennent cela très bien. Certains d’entre eux offrent à leurs fidèles de nouveaux signes d’espérance. Un Evêque invite son clergé à une rencontre de trois jours pour un échange d’information de base sur la nouvelle espérance mais aussi sur le défi pour l’avenir créé par l’accord. Un autre Evêque (ou plusieurs ?) veulent offrir une direction aux fidèles par une lettre pastorale. Ailleurs des fidèles se sont rencontrés pour écouter les points de vue différents du clergé au sujet de l’accord de Rome avec Beijing. Ils se sont engagés dans un échange fraternel, en cherchant compréhension et unité. Les trois Eglises locales, de la Chine, de Taiwan et de Hongkong sont comme les trois rois mages à Noël qui examinent le ciel pour trouver l’étoile de Bethlehem qui les guide vers la paix et l’unité autour de Jésus nouveau-né. L’étoile de Bethléem fournit des signes d’espoir dans la communauté confuse des fidèles chinois catholiques.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *