Rencontre avec les “mamans” des jeunes en formation

Du 22 au 25 juin 2018, la communauté de la maison de Formation « Maria Auxiliatrice » de Récif a accueilli les mamans des jeunes aspirantes et postulantes des trois Provinces brésiliennes : BRE, BBE, BMT pour vivre ensemble un moment de « rencontre » de formation et de convivialité fraternelle.

L’objectif était de présenter la « vie quotidienne » vécue dans cette communauté, dans laquelle leurs filles sont quotidiennement accompagnées pour grandir dans l’identité de FMA pour discerner et répondre au Projet de Dieu sur leur vie dans l’Institut des Filles de Maria Auxiliatrice.

Sr. Carmen Lira, partant d’un passage de l’Evangile de Jn 4, 15 La rencontre de Jésus avec la Samaritaine, a orienté les mamans à écouter la Parole de Dieu à travers l’expérience de la Lectio Divina.

Il y eut des moments de prière, de réflexion, de détente simple et spontanée, typique de notre esprit de famille. Toutes ont écouté avec joie et gratitude le moment de formation sur le thème : Dans l’écoute et dans l’accompagnement, Jésus se fait présent. Ce thème a été animé par sr. Adriana Gomes, utilisant le symbole de la « tente ». En forme priante, elle a aidé les mamans à réfléchir et à partager ce qui a touché leur cœur, elle a invité à faire une expérience en trois dimensions en habitant la tente de l’écoute, la tente du discernement et la tente de l’accompagnement. La dynamique de ce moment a été propice pour orienter les mamans à entrer dans l’étape successive d’approfondissement, guidées par sr. Abigail Ferreira, pour réfléchir sur le thème de l’Etrenne 2018 offerte par le Recteur Majeur don Angel Fernandez). Artime : « Cultivons l’art d’écouter et d’accompagner », Seigneur donnez-moi de cette eau » (Jn 4, 15

Ces jours de convivialité – affirme sr. Abigail – ont renforcé notre « être » « communauté de formation » et nous avons senti l’importance d’accompagner, « ensemble avec les familles », le processus de formation des jeunes. Quand les mamans comprennent l’importance du chemin de formation, elles aident les jeunes à vivre ce processus avec sérénité et application.

Le 23 dans le climat de la fête « Junina », on prépara un repas de fraternité et une belle soirée culturelle. La présence de la Provinciale, sr. Amelia Assis et de quelques sœurs des communautés ayant participé à une rencontre de formation à la Maison Provinciale, a contribué à rendre la soirée encore plus belle.

L’expérience s’est terminée dans un climat de reconnaissance réciproque. Soit pour la communauté de formation soit pour les mamans et les jeunes en formation ce furent des moments précieux qui permettent de vivre une proximité avec les familles des jeunes et ont renforcé le sens de l’appartenance à la grande Famille Salésienne.

Source : infonline.cgfmanet.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image