Des religieuses sur tous les fronts du monde

Un colloque organisé la semaine dernière à Rome par l’ambassade américaine près le Saint-Siège et l’Union internationale des supérieures générales a mis en évidence le travail des religieuses sur les lignes de fracture du monde.

La première dame américaine, Melania Trump, a remis le prix annuel « Femmes de courage » à soeur Maria Elena Berini, le 23 mars 2018. / SAUL LOEB/AF

Sous son voile beige, Sœur Maria Elena Berini est une femme au regard déterminé. À 73 ans, cette sœur de la Charité de sainte Jean-Anthide Thouret a passé la plus grande partie de sa vie en Afrique : au Tchad et, depuis 2007, en Centrafrique. C’est là, à Bocaranga, aux confins du Tchad et du Cameroun, qu’elle accueille des réfugiés chassés par la guerre civile qui ravage le pays.

Mais, en 2014, quand des hommes armés pénètrent dans la mission, la solide Lombarde ne s’en laisse pas conter. Pendant que les plus jeunes sœurs évacuent discrètement les lieux, elle se plante devant les rebelles armés qui la menacent. « Je suis là. Tuez-moi. Je n’ai pas peur », lance-t-elle aux miliciens qui ne tireront que quelques balles à ses pieds mais n’iront pas plus loin.

Lauréate du prix international Femmes de courage

Le courage de Sœur Berini, le département d’État américain l’a remarqué au point de la sélectionner cette année parmi dix femmes du monde entier qui ont reçu son prix annuel Femmes de courage, remis fin mars par Melania Trump. « Mais vous savez, il y a beaucoup de missionnaires qui font comme moi et dont on ne parle pas », confiait-elle humblement la semaine dernière, en marge d’un colloque de l’ambassade américaine près le Saint-Siège sur « les religieuses sur les lignes de front ».

« Beaucoup de religieuses sont engagées dans des zones de conflit car leur charisme est justement d’être là où on ne peut pas aller », confirme Sœur Yudith Pereira Rico, religieuse de Jésus-Marie et directrice de Solidarité Sud-Soudan, un réseau international de religieuses mobilisées pour aider ce jeune pays déchiré par la guerre.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image