• 91eme Assemblée USG

France: le pape salue la béatification du père Marie-Eugène

eugeneUn « homme de Dieu, attentif aux besoins spirituels et matériels du prochain ». C’est en ces termes que le pape François a rendu hommage au nouveau bienheureux français, le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967), le 20 novembre 2016.

Lors de l’angélus qu’il présidait place Saint-Pierre au terme de la messe du Christ Roi de l’Univers, le pape a évoqué la béatification qui avait eu lieu la veille au Parc des Expositions d’Avignon, en présence de 9000 personnes. Une célébration présidée par le cardinal Angelo Amato, envoyé spécial du pape François et préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

Le père carme Marie-Eugène de l’Enfant Jésus, fondateur de l’Institut séculaire “Notre Dame de Vie”, a été un « homme de Dieu, attentif aux besoins spirituels et matériels du prochain », a déclaré le pape : « Que son exemple et son intercession soutiennent notre chemin de foi ».

Né dans un modeste foyer de mineur de l’Aveyron, dans le centre de la France, Henri Grialou (son nom séculier) désira être prêtre dès l’enfance. Au petit séminaire, il découvrit à 13 ans Thérèse de l’Enfant-Jésus. Puis au grand séminaire, il découvrit saint Jean de la Croix, réformateur carme espagnol du 16ème siècle. Il entra au noviciat des carmes, où il fit de très hautes expériences mystiques, dès son ordination sacerdotale, en février 1922. Il apprit à connaître Thérèse d’Avila, la grande réformatrice du carmel. En 1932, il fonda l’Institut Notre Dame de Vie en formant avec quelques jeunes femmes un groupe qui unissait action et contemplation en plein monde.

Le Père Marie-Eugène fut aussi conseiller général des carmes à Rome, Définiteur général et vicaire genéral de l’ordre. Son maître ouvrage s’intitule « Je veux voir Dieu ».

Source: zenit.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *